Le diamant brut

Le diamant à l’état brut n’a subi aucun traitement, il ne contient aucune marque de taille. Sa morphologie est généralement en cube, octaèdre, dodécaèdre ou macle. Sous toutes ces proportions le diamant aura une forme plus ou moins régulière ou irrégulière. Il n'y a peu de changement sur la couleur lorsqu’un diamant passe de l’état brut à taillé. Lors de la taille sa couleur peut être amélioré ou au contraire légèrement dégradé. A la loupe 10x on peut apercevoir sur les faces de certains diamants bruts des triangles symétriques nommés "trigons". On peut également apercevoir plusieurs traits parallèles appelés "marque de croissance".

Les diamants bruts s’extraient uniquement dans les zones diamantifères, et il éxiste plusieurs types d’exploitation.

Gisement primaire :

Les diamants sont extraits directement à la source ( pipe ), grâce à des études géologiques les gisements sont localisés afin d’être exploités.
Les mines à ciel ouvert demandent un gros investissement financier, seuls les grands groupes miniers peuvent exploiter ces mines via des machines industrielles et technologiques. Ce type d’exploitation est visible au Canada, au Botswana et en Russie.

Gisement secondaire :

On les nomme aussi gisement alluvionnaire, l’extraction se fait avec du matèriel artisanal ou semi artisanal, tamis, pelle et pompe à eau... Elle consiste à récupérer les diamants logés dans les cours d’eau situés à plusieurs mètres sous terre. Les gisements d’origine ( primaire ) sont situés à plusieurs centaines de kilomètres, et les diamants ont été transportés par voie fluviale. Les diamants extraits se sont formés plusieurs milliers d’années auparavant. Ce type d’exploitation est visible en Guinée, en Centrafrique et en Angola.

Gisement tertiaire :

L’extraction s’effectue en territoire émergé, elles se produit à bord d’énormes bateaux et plates formes fluviales, des explosifs sont déposés en pleine mer, où des tonnes de sable sont éradiquées.
Les diamants extraits en zone littorale sont généralement de qualité exceptionnelle. Ce type d’exploitation est visible en Namibie.

JohnGuiath est acheteur de diamants bruts, les diamants que nous achetons doivent impérativement être accompagnés du kimberley process.
Le certificat de kimberley est délivré par le pays producteur, il garantit que les diamants vendus ne financent pas de guerre.

HAUT